City Trip à Amsterdam

Début Août, nous sommes partis quelques jours à Amsterdam, j’ai vraiment adoré cette ville, ses nombreux canaux et ses rues paisibles…

Musées et Activités d’intérieur pour les jours pluvieux

Il y a de nombreux musées à Amsterdam, mais il faut parfois réserver plusieurs jours à l’avance ou faire la queue longtemps pour les visiter.
Si vous tenez à voir le musée Van Gogh, par exemple, pensez à prendre vos tickets sur internet quelques jours à l’avance car les tickets se vendent seulement en ligne et les entrées sont limitées. Je n’avais pas anticipé cela et nous sommes passés à côté de cette visite.

Pour réserver c’est par ici

Le Moco Museum

Le musée Moco propose une collection d’Art Moderne et contemporain. En ce moment vous pouvez y découvrir une exposition sur le street artiste Banksy. Nous ne sommes pas allés voir cette exposition, qui compte des œuvres de collectionneurs. Notamment la fameuse « Girl with Balloon » réalisée à Londres et vendue des milliers aux enchères. Bien que Banksy ne se soit pas exprimé sur cette exposition, il a de nombreuses fois exprimé son désaccord face aux expositions payantes contenant des œuvres à lui.

La dernière fois c’était au sujet d’une exposition qui a ouvert à Moscou.

Voici ce que l’artiste a posté sur son instagram: @banksy

Banksy s’oppose régulièrement à la monétisation de ses œuvres, il y a quelques jours, le street artiste a orchestré l’auto-destruction de l’une de ses œuvres, seulement quelques secondes après qu’elle ai trouvé preneur lors d’une vente aux enchères. 

Regarder la vidéo

Cela amène à rouvrir le débat sur la place du street art dans les musées.

Personnellement je suis partagée.  Je trouve ça plutôt cool de diffuser à la vue du grand public des œuvres qui ont été arrachées de l’espace public et qui ont été vendues des milliers, sans que l’artiste ne puisse en bénéficier. C’est une manière de rendre disponible à nouveau ces œuvres au public. Alors qu’elles sont cachées dans des collections privées le reste du temps.

D’autre part je trouve qu’y aller c’est aussi accepter que des gens continuent à se faire de l’argent sur le dos de Banksy.

Enfin c’est payer, certes seulement 13 €, mais quand même, pour quelque chose qui à l’origine était gratuit et disponible pour tous…

Cependant, certaines de ces œuvres ont étés « sauvées » de la destruction par des collectionneurs.

Bien que certains diront que c’est aussi la vocation du Street art, finir par disparaître, recouvert par un autre graffiti, être détruit avec l’immeuble sur lequel il était, ou enfin être repeint à la demande d’une municipalité…

Il y a quand même, à mon sens, un côté héroïque à sauver ces œuvres de la destruction, même si cela n’est pas toujours fait pour l’amour de l’art mais parfois plutôt pour l’argent.
De nombreux artistes classiques, et notamment Van Gogh, ont vécu méconnus et le seraient restés si des collectionneurs et des musées n’avaient pas vendu, acheté et diffusé leurs œuvres. Nous ne nous posons jamais de questions sur leur point de vue… Apparemment Van Gogh, qui a commencé sa carrière comme marchand d’art, n’a pas réussi dans cette voie car il avait du mal à considérer l’art comme une marchandise… Que penserait-il s’il savait le prix auquel se vendent ses œuvres…

Enfin, tout est une question de contexte. Moi, j’aime voir le Street art sur un mur, dans le contexte dans lequel il a été créé. Que ce soit en intérieur lors d’une exposition temporaire, ou encore mieux, là où il est né, dans la rue, au détour d’une rue, illuminant un quartier…

Je pense que je serais un peu frustrée de voir des  Banksy exposés dans des petits cadres sur leur petit bout de mur. Je trouve que ça perd son charme.

Voilà, c’est pour ces raisons, et à cause de la longue file d’attente, que bien que curieux, nous avons préférés nous abstenir et je ne le regrette pas.

Ce sujet est un sujet de débat sans fin, sur lequel de nombreux street artistes eux même ont du mal à trancher et que je trouve passionnant. Si ce sujet vous intéresse je vous invite à regarder ce reportage Netflix: Saving Banksy

The Heineken Experience

Pour fuir la pluie, vous pouvez aussi visiter l’ancienne usine Heineken et profiter à la fin d’une dégustation de bière ! Dans ce musée vous apprendrez tout sur la fabrication de la bière et sur l’histoire de la marque. En plus de la dégustation la visite inclut de nombreuses animations: baby-foot, photo booth, karaoké… Bref de quoi vous occuper pendant des heures si le temps est gris.

Les Halles d’Amsterda

Pour vous abriter quelques heures vous pouvez aussi faire un tour aux Hallen, les anciennes Halles d’Amsterdam ont été transformées en un endroit branché ou vous trouverez des boutiques de créateurs et une food court.

Mon coup de cœur : The Maker Store, un magasin immense qui propose plusieurs corners de créateurs locaux ainsi que des lasers et autres machines CNC afin de personnaliser vos objets ou achats. Le magasin organise également un marche de créateurs le weekend. Je trouve le concept génial! J’ai moi même une découpeuse CNC à la maison et mon rêve ultime est de posséder ma propre découpeuse laser. Je trouve que ce genre d’espaces manquent en France ou du moins à Lyon. J’adore voyager pour découvrir de nouveaux créateurs locaux mais aussi des espaces dédiés à la création comme celui ci.

Vous pourrez aussi vous mettre au sec dans les nombreux cafés et coffee shop de la ville.

Des quartiers sympas où se promener

De Pijp

Un peu excentré et moins touristique, ce quartier abrite un marché immense tous les jours sauf le dimanche. On y trouve aussi plusieurs restaurants végétariens et Vegan. De Pijp est un quartier populaire qui commence à devenir touristique mais reste beaucoup moins fréquenté que le centre. De Pijp est situé à proximité de la Heineken Experience, du Rijksmuseum, du musée Moco et du musée Van Gogh.

Jordaan

Un quartier un peu excentré assez calme avec plein de jolies rues fleuries. C’est le quartier Arty d’Amsterdam avec ses Cafés Bruns où les locaux se retrouvent pour boire des bières. C’est probablement le plus joli quartier d’Amsterdam, en tout cas c’est celui que j’ai préféré!

Grachtengordel

C’est le quartier où nous avons séjourné, un très joli quartier, proche du centre et à la fois paisible, qui est classé depuis 2010 au Patrimoine Mondial de L’UNESCO.

 

De Wallen – Le Quartier Rouge

L’un des quartiers les plus touristiques, et les plus connus d’Amsterdam, c’est aussi le plus vieux quartier d’Amsterdam. C’est à faire, pour voir, pour dire qu’on l’a fait… Bien sûr il y a des prostituées derrière des vitrines, c’est un peu étrange, mais ça fait partie de la culture locale. Nous n’y sommes passés que la journée, le soir, apparemment, l’ambiance peut être un peu glauque. Ca reste un joli quartier à visiter plutôt en journée pour ses jolies églises.

Manger Veggie / Vegan

Manger Veggie a été super simple à Amsterdam, les supermarchés offrent plein d’options qui ont l’air super bonnes et nous avons toujours trouvé une ou plusieurs options veggies dans les restaurants qui nous faisaient envie.

La chaîne poké perfect qui fait de la nourriture inspirée de Hawaii fait des sortes de gigas (les petits nous ont fait 2 repas!) Budha Bowl à composer ou à la carte avec une ou deux options Vegan, mais comme tout est fait sur place, sous vos yeux, vous pouvez demander à enlever des éléments.

Il suffit de taper Vegan Restaurant Amsterdam sur Google pour vous rendre compte du large choix proposé! Nous avons testé Kebabi, car le Vegan Junk Food Bar était plein. J’avais aussi envie de tester Le Dutch Weedburger qui fait des burgers et d’autres plats à base d’algues.

Certaines fromageries ont un coin boulangerie où vous trouverez des sortes de pizzas / pains au fromage avec des oignons ou des champignons, plutôt pratique pour manger sur le pouce et vraiment bon!

Bref vous aurez plutôt l’embarras du choix!

Un super blog avec plein d’articles sur Amsterdam qui nous a bien aidés pendant notre séjour.

Comme souvent lorsque je découvre une ville Européenne, j’ai l’impressions de n’avoir vu qu’un tiers de sa beauté!

J’ai envie de faire mes valises et de m’y installer 6 mois pour vraiment la découvrir…

Amsterdam, j’espère qu’on reviendra vite te rendre visite!